Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

chapitre 4, partie 4

L'expédition était rentrée victorieuse, feuille 171 en main, et s'apprêtait à repartir pour la plage.

De son côté, Benoît n'avait pas la niaque, il était patraque, dans un état monomaniaque, et je craignais que ses ruminations démoniaques ne le laissent insomniaque. (je serais bien allée me chercher un cognac, mais je n'aime pas ça)

Il accueillit cependant avec grâce la page, qu'il inspecta rapidement et remit à sa place.
"Bon, tu sais combien il t'en manque encore?
- Six pages, il manque six pages.
- C'est les pages 4, 8, 15, 16, 23 et 42?
- Steu plaît, on est sérieux, là. Enfin autant qu'on puisse l'être dans les circonstances.
Benoît n'était pas en état de comprendre l'ironie ni l'allusion.
- Non, ce sont les pages 189, 191, 201, 203, 213 et 235.
- Ouais, ben c'est pas avec ça qu'on va avoir une quine, dit Corinne qui passait par là et était en phase avec les jeux régionaux. Dites, vous avez un invité."

Arnaud était venu aux nouvelles, sa persévérance aurait forcé mon admiration si j'avais été branchée XIXe siècle et amours impossibles. Il n'était cependant pas venu les mains vides mais rapportait la page 213, qu'il avait trouvée glissée comme une mordache entre la boule d'un lampadaire et son support.

Benoît s'était remis, et se montrait chaleureux envers Arnaud, ce qui n'était point pour déplaire à celui-ci. C'est vrai que Benoît lui avait battu froid presque systématiquement auparavant.

Elise et Sophie n'allaient pas passer l'occasion de s’accaparer leur compagnon de jeu:
"Bon, tu viens avec nous à la plage?
- Ah, je suis désolé, mais je dois rentrer au camping.
- On peut t'accompagner, si tu veux."

C'est ainsi que nous partîmes tous en expédition vers le camping, suivant la promenade qui rejoignait l'embouchure de la rivière en deçà de laquelle se trouvait le camping.

En passant devant un marchant de journaux, Elise avisa une manchette du journal sportif:
" Dis, c'est l'équipe d'où, le Galatasaray?
- Je n'en sais rien, je m'intéresse pas au foot.
- C'est parce que t'es pédé?"
Arnaud rougit jusqu'aux oreilles, sans que l'on puisse savoir si c'était d'embarrassement ou de rage.
" Mais qu'est ce que c'est que ces clichés débiles? Y'a aucun rapport entre aimer le foot et aimer les garçons.
- Ben c'est les téléphones portables qui le disent ...
- Sur ce coup là je suis d'accord avec Arnaud, déclara Benoît. C'est un peu comme si tu traitais tous les rugbymen de pédés sous prétexte qu'ils n'aiment pas le foot.
Corinne coupa court à la conversation
" Le Galatasaray, c'est l'équipe de foot d'Istanbul. Enfin, c'est un club omnisports, comme le PSG. Le nom, c'est juste parce que le club est originaire du quartier de Galata.
- Comment tu sais autant de choses, maman?
- C'est parce que j'ai appris des trucs pendant plusieurs dizaines d'années de plus que vous, c'est tout. Toi aussi tu pourras en faire autant avec ta fille quand tu auras mon âge."

Continuant notre route, nous arrivâmes devant le site des forains, vide, avec encore accroché une vieille affiche représentant un clown s'échinant sur la tirasse d'un harmonium loufoque. Rien n'était annoncé pour les prochains jours.

La promenade traversait à présent une zone non construite où ne se dressait qu'une petite stèle ne payant pas de mine.
" On dirait une pierre tombale
- C'en est une, répondit Corinne
- C'est pour qui, y'a eu un accident, ou c'est un monument aux morts?
- On peut la considérer comme un monument aux morts, dit Corinne après un soupir. Voyez-vous, quelque part sur cette zone s'étendait un camp de réfugiés. A la fin de la guerre d'Espagne, les républicains ont traversé la frontière, et sont venus ici. Mais il y en avait tellement que le gouvernement ne savait pas comment s'en occuper.
- Ils n'ont pas pensé à demander aux gens du coin d'en héberger quelques-uns dans chaque village?
- Ils ont essayé, mais le nombre de réfugiés dans la région était trois fois plus nombreux* que le nombre d'habitants, donc cela n'était tout simplement pas possible. Alors ils ont fait des camps de réfugiés sur la côte, mais les conditions de vie étaient abominables et il y a eu pas mal de morts, d'où la stèle.
- Mais ils disent pas le nombre de morts?
- Je ne suis pas sûre qu'ils connaissent le nombre exact.
- Et y'a pas un cimetière?
- Le cimetière, il est là, fit Corinne en désignant la végétation. Certains des réfugiés ont été enterrés ici, on ne sait plus trop où. Quand le camp a été fermé les gens de la région n'ont pas vraiment eu envie de se rappeler ce passage de l'histoire du village."

Arnaud n'avait pas peur de la malédiction du cimetière sauvage et traversa le no man's land pour rentrer chez lui. Pour notre part nous continuâmes jusqu'à la fin de la promenade, et l'embouchure de la rivière locale. Un groupe de mouettes se reposait sur la risberme. Nous les regardâmes nonchalamment avant de nous en retourner.

*Corinne annonce le chiffre un peu au hasard. Les lecteurs voulant connaître la vraie histoire du camp de Saint-Cyprien sont invités à consulter un historien.

Commentaires:

Ecrit par castor le Samedi 4 Février 2012, 10:33

Désolé pour le retard, cet article m'a donné du fil à retordre (en fait surtout la tirasse)

Donc, une homéotéleute, une mordache, une allusion à un quartier d'Istanbul, une tirasse, une allusion à un événement historique, une risberme.

J'attends vos commentaires, et vos contraintes pour la suite.

Ecrit par Touriste le Dimanche 5 Février 2012, 07:37

Pot et zie

Re:

Ecrit par brigetjone30 le Lundi 6 Février 2012, 07:23

C'est vraiment idiot et pas gentil.On t'aime Castor !

Re:

Ecrit par castor le Lundi 6 Février 2012, 15:14

Si vous vouliez bien ne pas vous tirer dans les pattes en public...

Je vois pas trop ce que le commentaire a d'idiot ou de pas gentil. A vrai dire je ne vois pas la logique sous-jacente au commentaire.

J'ai eu des gentilmentaires et des trolls sur mon blog, mais je dois avouer que l'absurdomentaire, j'ai du mal à m'y habituer.

Ce serait bien de laisser de temps en temps un message expliquant en quoi la chanson du jour a à voir avec la choucroute. (oui je sais, je peux parler, moi et mes articles avec quinze allusions dont trois seulement sont accessibles au lecteur moyen, deux des private jokes, cinq des allusions aux anime, six des références geek et moins une des blagues de mathématiciens)

Re:

Ecrit par Liz le Mercredi 8 Février 2012, 19:58

Ah oui en général je comprends la moitié des allusions, ça colle.

Qu'à cela ne tienne, pour le prochain chapitre, je voudrai un zeugme inédit! J'ai découvert les zeugmes et c'est bon.

Re:

Ecrit par castor le Mercredi 8 Février 2012, 21:27

C'est pas un zeugma? En tout cas Desproges disait zeugma.

Re:

Ecrit par Liz le Vendredi 10 Février 2012, 12:49

Tu peux te faire un zeugma si tu préfères...
Je prendrai un zeugme au plat :
http://www.1001nuits.com/livre/1001-nuits-392111-Les-Zeugmes-au-plat-Sebastien-Bailly-hachette.html

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Index des rubriques
Liste de liens
Tribune
castor : Si tu me permets l'allitération.
castor : Fillon garde le pognon et sa candidature. Tant qu'à faire, il peut aussi garder ses excuses.
castor : Ce matin, j'ai découvert qui était Ariana Grande.
stupidchick : moi aussi :(
castor : J'ai plus internet à la maison. Mon médecin m'a prescrit des antidépresseurs.
castor : Le RER est bloqué pour un 'problème de réception'. Ils doivent être en train de déposer des caisses de Ferrero Rocher dans une rame.
castor : Le thème de Ghost'n Goblins rend mieux en version ragtime qu'en version métal.
castor : [Lien]
stupidchick : Pas mal! +1voix :)
castor : Merci !
castor : Si vous avez des chansons que vous voulez nyancatiser...
stupidchick : Un truc de saison?

Ailleurs sur Joueb.com
Archives par mois
Décembre 2017 : 2 articles
Novembre 2017 : 4 articles
Septembre 2017 : 1 article
Juin 2017 : 1 article
Mai 2017 : 3 articles
Avril 2017 : 4 articles
Février 2017 : 2 articles
Janvier 2017 : 7 articles
Décembre 2016 : 7 articles
Novembre 2016 : 2 articles
Octobre 2016 : 2 articles
Septembre 2016 : 1 article