Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

chapitre 4, partie 3

"Le soleil vient de se lever.
- Oui, ben on l'a encore loupé, faudra se lever plus tôt la prochaine fois.
- Je me demande depuis combien de temps il est là.
- Oh, au moins depuis deux bonnes heures, mais je ne vous conseille pas de faire comme lui, il est déjà suffisamment dur de dormir par cette chaleur, s'il faut en plus que vous leviez aux aurores, vous allez être K.O. pour la journée et, ce qui est bien plus grave, vous risquez de me réveiller, et je n'aime pas du tout ça.
- Ah, bonjour maman.
- Bonjour madame.
- Bonjour, bonjour. Puisque nous sommes réveillées toutes les trois, que diriez-vous de venir avec moi chercher le pain?
- Ouais!"

Le trajet vers la boulangerie le matin était, du point de vue achalandage, aussi fourni que le soir: Quelques rares personnes au horaires décalés, longeant machinalement les immeubles. La veille, Arnaud était reparti après avoir vu un verre, et précisé que si Benoît allait bien, il n'avait pas repris connaissance, plongé dans un coma ressemblant à s'y méprendre au sommeil profond d'une personne n'ayant pas assez dormi pour cause de révisions.

Il y avait une petite file d'attente à la boulangerie, seul endroit animé du pâté de maisons. Jour de semaine oblige, Corrine n'achèterait pas de viennoiseries, mais les petites n'allaient pas ne pas les regarder pour autant.

Sophie, par exemple, cherchait à rentabiliser son temps passé en classe:
" Dis, y'a pas une faute d'orthographe, là?
- Possible, répondit Corrine d'un air distrait.
- Si, regarde, "chausson au pomme". Ça s'écrit pas comme ça. Faut un x et un s
- Sans doute.
- Mais qu'est ce qui dit que c'est pas toi qui a tord, lança Elise, d'humeur à contredire sa copine. Si ça se trouve, il y a qu'une seule pomme.
- Dans ce cas, on devrait dire "Chausson à la pomme", fit remarquer Corrine. Vous savez, les boulangeries, c'est un peu particulier, les règles d'orthographe classiques ne sont pas valables. On doit employer la boulangérature, qui est une branche de la littérature spécifique aux boulangeries, tout comme la bistromatique est une branche des mathématiques utilisée pour calculer l'addition dans les restos italiens."


Certaines méchantes langues (mais ce ne sont que des méchantes langues) font courir le bruit que je fréquente Morphée plus que de convenance. Cependant, aujourd'hui, notre compagnon de sexe mâle avait en ce domaine battu des records.
Et votre serviteur, contrairement aux affabulations grotesques des criticaquatiques du temps dormi et autres pédants sommeillomètres, était bon pied bon œil face à un bol de café fumant, lorsqu'Elise, qui avait dévoré son petit déjeuner à vitesse grand V, était venue nous prévenir:
"Hé, Benoit est réveillé!"

A dire vrai, il était dans un état lamentable. Il ne disait rien et restait prostré. La seule chose constructive qu'il faisait encore était de trier les pages de son cours que nous lui avions rapportées. Le comportement logique aurait été de se lever et d'aller à la pêche au feuilles manquantes, mais pour le moment il en semblait incapable.
" Heureuse de te voir réveillé, on s’inquiétait, vieux.
- Alors, ça va mieux?
- 171.
- Oui, et ensuite?
- Il manque la page 171.
- Oui, elle est partie avec le coup de vent.
- Elle s'est fait le malle, elle a pris la fuite.
- Il manque la 171.
- Moi je dis ça pour toi, mais si tu répètes sans arrêt la même chose, tu vas vite devenir soûlant.
- 171.
- Je vais finir par croire qu'il est cassé.
- il manque la 171.
- Ouais, ça s'arrange pas
- Et c'est la seule en pas assez?
- 171.
- Quand je pense que j'ai interrompu mon repas...
- Je sens que les prochaines heures on va pas rigoler.
- Euh, la page 171, je sais où elle est."

Tout le monde se tourna vers Jennifer, qui recula instinctivement d'un pas, n'ayant pas l'habitude d'être le point de mire.
"Oui, c'est la page qui est tombée sur une terrasse en dessous."

Nous étions plusieurs à avoir remarqué cette feuille, mais seule Jennifer avait noté en mémoire son numéro. Un coup d'œil sur la terrasse nous indiqua que la feuille n'y était plus, ayant été soufflée encore plus bas, ou bien ayant été ramassée par les propriétaires de l'appartement.

" Bon, ça va encore, on peut aller voir les gens s'ils ont la feuille, mais après l'autre a intérêt à se remettre en route.
- Dis, Claire, 171, cela te dit quelque chose?
- Comme ça, là non. Si tu me passes la calculette je peux te trouver quelque chose, cependant."

Une expédition composée de Claire, Jennifer et Elise partit chercher ladite feuille. En arrivant devant la port de l'appartement, Claire avait fini de tapoter sur la calculette
" Ah, c'est cent fois la racine cubique de 5, à peu de choses près.
- Drôle de coïncidence
- Pas du tout, ce genre de relations, tu peux en trouver sur quasiment chaque numéro.
- On dirait que les occupants sont étrangers, vu le nom de famille.
- Zut, on aurait dû demander à Julie de faire l'interprète."

Entendant du bruit à l'intérieur, Jennifer n'eut pas de scrupule à sonner. Une personne en short, dont le physique rappelait vaguement celui de Bill Clinton, vint d'ouvrir la porte. Elise ne lui laissa pas de répit.
" On cherche la racine cubique de 5!
- Was?
- Euh, je crois qu'ils vont pas comprendre si on leur dit comme ça.
- Nous avons fait tomber une feuille de classeur numérotée 171, et nous voudrions savoir si vous l'avez récupérée.
La personne se retourna vers celle qui semblait être sa fille, bien qu'elle ait le teint plus mat et de ravissants cheveux noirs cascadant sur ses épaules, ce qui la faisait ressembler à une méditerranéenne plus qu'à une allemande.
- Verstehst du was die Mädchen wollen?
- Ich glaube die suchen ein Papierblatt.
- Ach so, frage sie doch ob es nicht das ist welches wir auf der Terrasse gefunden haben.
La fille s'adressa alors à nous:
- Euh, c'est une feuille avec des maths?
- Oui, c'est ça
- Je vais la chercher.
- ah, danke."

Commentaires:

Remarques

Ecrit par castor le Dimanche 24 Juillet 2011, 23:50

Bon, cet épisode m'a donné du fil à retordre! Pas la trame de l'histoire en elle-même, qui m'est venue assez rapidement, mais c'est le paragraphe en (faux) vers qui m'a bloqué.

Pour les contraintes:
- La racine cubique de 5, 6, ou 7: C'est 5 qui a été choisi, pour sa proximité avec 1,71.
- Le paragraphe où les phrases riment: C'est bon aussi.
- Les trois mots-valises: Je dois avouer que je n'en n'ai inventé aucun pour l'occasion. L'un est de Fred, un autre de Douglas Adams, le dernier a déjà été utilisé ici.

J'attends vos contraintes pour le prochain épisode. J'en pose moi-même trois, qui sont pour l'article de contenir les mots Tirasse, Mordache et Risberme.

(pour ceux qui ne le savent pas, la risberme est une retraite garnie de fascinages qui sert généralement à la protection contre les affouillements)

Re: Remarques

Ecrit par Liz le Lundi 24 Octobre 2011, 22:39

Bon alors une contrainte... le chapitre doit comporter une allusion à un événement historique, au choix.

Ecrit par stupidchick le Mardi 26 Juillet 2011, 23:25

Ma contrainte: une homéotéleute.

Re:

Ecrit par castor le Jeudi 28 Juillet 2011, 23:55

Va pour l'homéotéleute, cela me changera des homéomorphismes.

:)

Ecrit par Liz le Mardi 11 Octobre 2011, 23:55

Ma contrainte : pour une fois, faire un chapitre sans suivre aucune contrainte (sauf celle-ci), juste issu de ton imagination. Cap ?

Re: :)

Ecrit par castor le Mercredi 12 Octobre 2011, 12:34

Ce n'est pas une contrainte, mais une méta-contrainte, ça.

J'ai tout le reste du blog pour écrire selon mon imagination, cette partie est prévue spécifiquement pour qu'il y ait des contraintes.

Je tiens à l'interactivité et au côté "défi" de cette histoire.

Re: :)

Ecrit par Liz le Samedi 15 Octobre 2011, 23:34

Pas cap, donc ;P

Re: :)

Ecrit par castor le Dimanche 16 Octobre 2011, 02:08

Cela commence à se voir que tu fréquentes des gens qui sont à l'école primaire.

Re: :)

Ecrit par Liz le Lundi 17 Octobre 2011, 22:37

Espèce d'intello !

Ecrit par sarah-k le Jeudi 27 Octobre 2011, 15:36

Faire allusion à un quartier d'Istanbul et mettre un ou deux mots en turc (sachant que 20% du vocabulaire turc est d'origine française)

Contraintes pour le prochain épisode

Ecrit par castor le Jeudi 27 Octobre 2011, 16:47

- Une homéotéleute (proposé par stupidchick)
- Une allusion à un événement historique (proposé par Liz)
- Une allusion à un quartier d'Istanbul (proposé par Sarah-k)
- Le mot Tirasse (bonus)
- Le mot Mordache (bonus)
- Le mot Risberme (bonus)

(l'insertion des mots en turc est contraire au 1.f des règles de fonctionnement)

Hum.....

Ecrit par sarah-k le Jeudi 27 Octobre 2011, 18:15

Je t'ai précisé que 20% du vocabulaire turc est d'origine française, comme ça tu écrira en français ;-)!

Session
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Index des rubriques
Liste de liens
Tribune
castor : Joyeux Noël à tous !
castor : Bonne année 2017 à tous !
sarah-k : Hello, heureuse année 2017.
sarah-k : De retour à Paris
castor : Salut Sarah!
castor : Si tu me permets l'allitération.
castor : Fillon garde le pognon et sa candidature. Tant qu'à faire, il peut aussi garder ses excuses.
castor : Ce matin, j'ai découvert qui était Ariana Grande.
stupidchick : moi aussi :(
castor : J'ai plus internet à la maison. Mon médecin m'a prescrit des antidépresseurs.
castor : Le RER est bloqué pour un 'problème de réception'. Ils doivent être en train de déposer des caisses de Ferrero Rocher dans une rame.
castor : Le thème de Ghost'n Goblins rend mieux en version ragtime qu'en version métal.

Ailleurs sur Joueb.com
Archives par mois
Septembre 2017 : 1 article
Juin 2017 : 1 article
Mai 2017 : 3 articles
Avril 2017 : 4 articles
Février 2017 : 2 articles
Janvier 2017 : 7 articles
Décembre 2016 : 7 articles
Novembre 2016 : 2 articles
Octobre 2016 : 2 articles
Septembre 2016 : 1 article
Août 2016 : 1 article
Juillet 2016 : 1 article